Bernard Buffet – Expertise et Estimation gratuite de votre tableau par un expert agréé

• Vous possédez un tableau de Bernard Buffet et vous cherchez à connaître la valeur des oeuvres de cet artiste (tableaux, dessins, lithographies) ?

• Vous souhaitez vendre ou faire estimer un tableau de Bernard Buffet ?

• Artexpertise.fr et son équipe de spécialistes vous proposent une estimation gratuite de vos tableaux, dessins de Bernard Buffet en toute confidentialité.  

• Après évaluation, nous vous proposerons une solution adaptée pour vendre votre tableau de Bernard Buffet dans une vente aux enchères de l’un de nos partenaires commissaire priseur.

Biographie 

Bernard Buffet est né aux sables d’olonnes en 1909 de parents vendéens. Le contact avec la mer le marquera définitivement.

Se consacre à l’art du vitrail qu’il étudie à Chartres puis à Paris où il travaille comme dessinateur-maquettiste chez le Maître verrier Jacques Gruber. Il exécutera, outre des vitraux, plusieurs projets de glaces décoratives pour le paquebot Ile de France.

Il fréquente Montparnasse où il fait la connaissance de Soutine et Kisling et de plusieurs peintres de la Brasserie « Le Select ».

De 1927 à 1929 : Il étudie à l’Ecole nationale des arts décoratifs puis à l’école nationale des beaux arts de Paris (Atelier d’André Devambez). Diplômes obtenus.

1937: Il se fixe à Sèvres où son épouse, professeur agrégée d’anglais, est nommée.

1940: Il est fait prisonnier en juin, s’évade et passe en zone libre à Lyon. Il y restera 18 mois. Devenu clandestin, il peut se consacrer pleinement à la peinture.

1946: Première exposition personnelle à la Galerie Carmine qui connait un vif succès auprès du public et des critiques et particulièrement auprès de Gertrude Stein. Sa peinture intéresse d’autres peintres qui l’invitent à participer à divers Groupes tels la Poésie du Réel, la Réalité Poétique, Les Trois Dimensions (Durand Ruel). Publie un Album de lithographies sur la Cathédrale de Chartres (alors dépouillée de ses vitraux). Ouvrage en tirage limité -100 ex- sur « presse à Bras » chez Lucien Détruit. Vue sous un jour différent la Cathédrale y est magnifiée. Il expose dans diverses Galeries Parisiennes.

1948: Bernard Buffet fait une entrée remarquée et médiatisée dans le monde de la peinture. Maurice Buffet est alors contraint de renoncer aux galeries parisiennes… Doit-il changer de nom alors qu’il est déjà connu…?Maurice Buffet persiste : il se consacrera quelque temps à l’étude de la nature afin de se dégager de toute influence étrangère à lui-même et d’approfondir sa vision du réel. C’est alors qu’il ouvre un magasin d’antiquités rue St-Sulpice où il se spécialisera dans la Haute Époque sans pour autant abandonner son œuvre de peintre, désormais plus connu des peintres et des connaisseurs que du grand public.

1954 : La Ville de Paris lui achète plusieurs toiles. Nommé Sociétaire au salon d’automne.

1955 : Participe au Salon Les Grands et les Jeunes d’aujourd’hui. Première mention au Grand prix de la Ville de Paris

1958 : Sociétaire de la Société nationale des beaux arts dont il deviendra Vice-Président-Section peinture-.
Achats de l’État, notamment une toile exposée chez Durand Ruel pour le Palais de Tokio.

1960 : Exposition particulière dans le cadre des Fêtes Mariales à Chartres consacrée aux vitraux de la Cathédrale Murs de lumière. Les vitraux sont une fusion lumineuse aux limites de l’abstraction et pourtant identifiables. Expose à Terres Latines où il exposera régulièrement durant tous les Salons de cette importante manifestation.

1961 : L’exposition Murs de lumière va à New York(Vera Lazuk Gallery); même enthousiasme du public, même succès. Désormais il se tourne vers les États-Unis. Plusieurs marchands américains lui font des achats réguliers. À Paris il se refuse à faire une exposition particulière : toujours cette malencontreuse homonymie. Les expositions se succèdent aux États-Unis Sagitarius Gallery, Dallas Galerie Barbizon

1962: Exposition particulière à Cannes (Galerie Française): Terres de Soleil.

1965:Exposition Internationale de New York (Galerie Barbizon) Maurice Buffet voyage en Italie : Bomarzo, les lacs italiens, Venise et la Guidecca… provoqueront un choc, et une réelle découverte dont se ressentira désormais toute son œuvre.

1966: Avec l’appui de la ‘Galerie Ror Volmar’ il se décide à montrer à nouveau ses œuvres à PARIS (Thème Les Paradis Perdus). Les critiques sont bonnes : il peut y avoir deux Buffet, mais pour le public le prénom reste à faire. Grand Prix SIGNATURES (Réalité poétique)

1967: Il expose à la Biennale de Arts à Cannes et reçoit le Prix Michel Ange.

1968: Il participe à au salon des peintrtes témoins de leur temps dont il fera partie chaque année.

1969: Diverses expositions: Galerie MIRAGE à Montpellier, Galerie du Beffroy à Fougères, Galerie Reflets à Bruxelles.

1970: Exposition à la Galerie Manuel Rudolf à Berne.

1971 : Peintre reconnu, Maurice Buffet vit désormais de sa peinture. Il participe à la plupart des Salons d’Île-de-France (Juvisy, Colombes, Vanves, Viroflay, St-Maur, Sceaux, Versailles, Antony, Vélizy. Il y est fréquemment membre du Jury.

1977 : Prix Puvis de Chavannes Société Nationale des Beaux arts.

1980 : Invité d’honneur à la Maison de la culture de Taverny. La Mairie se porte acquéreur de la toile qui obtient le Grand Prix de l’Exposition.

1989 : Maurice Buffet a 80 ans, il expose à la Galerie du LYS Blanc à Paris et présente 53 toiles au Palais des Festivals de St-Jean-de-Monts qui sont représentatives de ses recherches, notamment dans le cadre du surréalisme symbolique.

– Comment faire estimer gratuitement un tableau de Bernard Buffet ?

Quels sont les critères que les experts utilisent pour vous communiquer une estimation gratuite de votre oeuvre d’art ?

Voici quelques éléments nécessaires à l’estimation gratuite de vos tableaux et dessins anciens, antiquités, objets d’Asie, meubles anciens, livres et gravures etc …

Présence d’une signature
La signature du peintre présente des analogies avec la présence de l’estampille dans l’ébénisterie et la menuiserie. Il faut attendre l’année 1743 pour que l’estampille se généralise sur les meubles. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, selon les nouveaux règlements de la corporation, la marque individuelle de l’ébéniste doit figurer avec la marque collective de la corporation.

Jusqu’à la renaissance, les oeuvres sont souvent anonymes et il faut attendre la seconde moitié du XVIII ème siècle avec le développement du marché ainsi que la création des salons officiels de peinture et de sculpture pour voir apparaitre des oeuvres signées et datées. François Boucher ou Joseph Vernet, peintres à la mode  au 18 ème siècle utilisent leur nom pour valoriser leur travail. On assiste alors la construction d’une identité artistique par la présence d’une signature ou d’un monogramme.La forme cursive s’impose et se rapproche de la signature manuscrite de l’artiste. Parfois, avec la signature de l’artiste et la date on peut lire pinxit, delineavit, fecit, faciebat ou invenit.
Mais c’est au XIX ème siècle que la signature devient un élément essentiel d’appréciation de l’oeuvre en jouant un rôle dans l’évaluation financière et dans l’authentification.
Parfois dissimulées dans la composition, elle peut apparaitre sous forme d’un monogramme accompagné d’une date et d’une localisation.
La présence d’une signature ou d’un monogramme sur une toile ancienne, d’une estampille sur une commode ou un siège ne rend pas l’oeuvre authentique car rien n’est plus simple que d’imiter une signature ou une estampille; seul l’expérience et l’oeil d’un expert permet de déterminer si les marques et signatures sont authentiques.

Les dimensions de votre oeuvre
Les dimensions de votre tableau sont essentielles pour l’estimation de votre oeuvre; veuillez nous communiquer les dimensions « hors cadre » de votre peinture. Pour l’estimation d’une sculpture, veuillez nous communiquez la hauteur ainsi que la longueur du socle.

La description de votre oeuvre
Veuillez nous communiquer tous les éléments en votre possession concernant la provenance :
– Achat en vente aux enchères, chez un antiquaire,  succession, don…
– Le titre de l’oeuvre
– Les expertises déjà réalisées (assurance, héritage)
– Tous éléments susceptible de nous aider dans l’évaluation

Les photos de votre oeuvre
Pour permettre à nos experts de vous communiquer une estimation réaliste, quelques conseils pour prendre les photos de votre oeuvre :
– Prendre votre peinture, vitre sculture de face
– La signature en plan large
– Des détails de votre oeuvre.
– Le dos du tableau et toutes mentions manuscrites et étiquettes d’expositions.

Restaurations anciennes
L’état de conservation est un élément essentiel d’appréciation d’un tableau, d’une oeuvre d’art.
Il faut identifier les restaurations anciennes, les repeints. Il faut aussi s’assurer qu’il s’agit ou non de la toile d’origine (rentoilage, transposition etc).

Présence de vernis
Le vernis est en une résine naturelle transparente parfois teinté avec des pigments naturels. Auparavant, il était fabriqué à partir de résine naturelle et jouait un rôle esthétique et protecteur de l’oeuvre; il ravive les couleurs, accentue la profondeur et protège l’oeuvre des poussières, de la lumière excessive et des polluants.

Avec le temps, le vernis jaunie mais son rôle est essentiel dans la conservation des tableaux anciens.

L’encadrement de l’oeuvre
Le cadre fait partie intégrante de la peinture, et il joue un rôle essentiel dans la mise en valeur de celle – ci.
Il permet également de protéger la peinture contre les dommages.
Les cadres anciens du 17 ème et du 18 ème sont sculptés et dorés. Au 19 ème, ils sont moulés et décorés d’éléments en stuc ou plâtre.

Comment sont déterminées les estimations ?

Notre spécialiste va estimer votre photo en la comparant dans un premier temps à des oeuvres similaires déjà présentées et vendues dans une vente aux enchères en France.

Puis avec l’ensemble des éléments fournis (nom de l’artiste, présence d’une signature, dimensions de l’oeuvre, état de conservation), nous pourrons analyser votre tableau, votre peinture, votre objet d’art et sous 48h, vous recevrez par mail une première estimation gratuite de vos objets d’art et de collection.

Nos spécialistes ont bien évidemment une parfaite connaissance des mécanisme du marché de l’art

Dois-je me déplacer avec mon tableau de Bernard Buffet pour obtenir une estimation ?

Dans un premier temps, faites nous parvenir le formulaire d’estimation gratuite en ligne pour une évaluation confidentielle de vos tableaux et peintures anciennes dans les plus brefs délais.

Envoyez-nous vos photos à partir de votre ordinateur ou de votre téléphone.

Si vos photos sont trop nombreuses ou trop lourdes, envoyez nous directement votre demande en cliquant sur ce lien.

Quel est le coût d’une estimation d’une peinture contemporaine de Bernard Buffet ?

L’estimation de vos photos anciennes anciennes est totalement gratuite mais il ne vous sera délivré aucun document écrit.

Les valeurs communiquées sont donc indicatives et elles ne peuvent, en aucun cas, être reproduites, diffusées ou utilisées à toutes fins. D’autre part, cet avis est donné sous réserve d’une expertise visuelle des objets d’art concernés.

– Comment faire expertiser gratuitement un tableau de Bernard Buffet ?

Pour confirmer l’estimation qui vous a été communiquée par mail par notre service d’estimation, il faut procéder à l’analyse visuelle de vos objets d’art.

• Comment notre expert réalise t’il l’expertise visuelle d’une œuvre d’art ?

L’expert qui sera en charge de l’estimation de vos objets d’art et de collection doit se munir d’outil comme une loupe éclairante, une lampe de Wood pour mettre en évidence une signature apocryphe, des restaurations anciennes, des repeints etc…  

D’autre part, l’expert doit aussi s’appuyer sur une documentation spécifique : catalogues raisonnés de chaque artiste, publications universitaires, travaux de recherches, catalogues de vente aux enchères. Parfois, un déplacement dans une fondation, dans une bibliothèque s’avère nécessaire pour consulter des ouvrages rares (Fonds patrimoniaux).  

Il peut également consulter les sources disponibles sur Internet sur les bases de données des musées nationaux, des galeries d’art ou des fondations étrangères.

• Dois-je me déplacer avec mon tableau, ma peinture ancienne pour faire procéder à une expertise ?

Nous pouvons vous recevoir chaque jour sur rendez-vous à notre bureau pour une expertise gratuite et confidentielle.

Si vous ne pouvez pas vous déplacer ou transporter les oeuvres concernées, nous pouvons nous charger du transport des oeuvres.

Nous pouvons également effectuer un déplacement à votre domicile (sous conditions).

• Comment faire authentifier mon tableau ou ma peinture ancienne  ?

Notre expérience du marché, la parfaite connaissance des procédures d’authentification nous permettent d’authentifier les oeuvres soumises et obtenir auprès des comités les certificats nécessaires à la mise en vente de vos tableaux, sculptures, antiquités asiatiques et objets d’art. 

N’hésitez pas à nous contacter afin de assister pour l’expertise et la mise en ventes de vos peintures, sculptures et objets de collection

– Comment vendre au meilleur prix un tableau de Bernard Buffet ?

Artexpertise.fr leader en France de l’expertise de tableaux et objets d’art antiquites se tient en permanence à votre disposition, pour expertiser gracieusement et en toute confidentialité les tableaux, sculptures, antiquites, objets d’arts et livres anciens que vous souhaitez vendre.

Assisté de commissaires-priseurs et d’experts partenaires, il vous propose un service d’estimation personnalisé dans une vingtaine de spécialités et peut répondre chaque jours à toutes vos demandes en utilisant le formulaire en ligne de demande d’estimation gratuite.

Après évaluation, nous pourrons vous proposer une solution adaptée pour vendre vos tableaux, vos antiquités et vos objets d’art dans les meilleures conditions.

• Première étape :
Demandez une estimation préalable de vos biens, d’après photographies.
Pour réaliser une estimation gratuite, veuillez utiliser le formulaire en ligne de demande d’estimation gratuite

Deuxième étape :
Dépôt des oeuvres pour expertise approfondie.
Si vous prenez la decision de nous confier à la ventes les objets estimés, une expertise visuelle s’impose, avant. Pour cela, il vous suffit de déposer les objets à notre bureau.

• Troisième étape :
Mise en vente aux enchères de votre objet d’art et de collection.
Une fois l’expertise réalisée, nous déterminons une date de vente, en fonction du calendrier des ventes aux enchères à venir.

LISTES DES PEINTRES ET SCULPTEURS QUE NOUS RECHERCHONS EN PERMANENCE :

Pablo Picasso, Henri Matisse, Emile Bernard, Paul Gauguin, Marc Chagall, Kees Van Dongen, Henri Le Sidaner, Maxime Maufra, Gustave Cariot, Paul Sérusier Armand Guillaumin Giovanni Segantini Celso Lagar Henri Moret, Paul Gauguin, Albert marquet, Maurice de Vlaminck, Henri Manguin, Maximilien Luce, Eugène Montezin, Slevinsky, Pierre Bonnard, Edouard Vuillard, Berthe Morisot, Eva Gonzales, Mary Cassatt, Gustave Caillebotte, Fréderic Bazille, Henri Edmond Cross, Edourd Manet, Georges Seurat,Camille Pissarro, Pierre Auguste Renoir, Alfred Sisley, Blanche Hoschedé Monet, Raoul Dufy, Maria Blanchard, Henri Martin,  Albert Gleizes, Metzinger, Georges Valmier, Joseph Casky, Chana Orloff, Charles Camoin, Kandinsky, de Chirico, Serge Charchoune, Kalmikoff, de Feure, Yves Tanguy, Toulouse Lautrec, Ibels, Steinlen, Valotton,  Maurice Denis, Jacques Villon, Marcel Duchamps, Eugène Boudin, Gustave Loiseau, Raoul Dufy, Foujita, henri Lebasque, Emile Bernard, Edouado Garrido, georges D’espagnat, victor Charreton Aristide Maillol  Louis Valtat, Survage, auguste Herbin, Max Ernst, victor Brauner, Achille Laugé , Edouard Cortès, Gallien Laloue, Juan Gris, Georges Braque, bernard Buffet, Alexandre Calder Moise Kisling, Georges Lapchine, Jean Gabriel Domergue, Marcel Gromaire, ferdinand Loyen du Puigaudeau, Roderic O’connor, Jean Emile Laboureur, Edy-Legrand, Louis Icart, Emilio Grau Sala, Henri Martin, Henri Manguin, Henri Lebasque Louis Valtat Olive, Peské, Georges Lacombe, Charles Lapicque, Yves Tanguy Geoges Lacombe Chmaroff  Le Corbusier Albert Gleizes Armand Seguin Toulouse Lautrec Maxime Maufra Ferdinand Hodler Ernest Bieler Felix Tobeen Roganneau Merodack jeanneau Marcel Beronneau André Lhôte Albert Marquet Gino Severini Wilfredo Lam Gustave Cariot Achille Laugé Henri Martin Paul Elie Ranson Edouard manet Auguste Renoir Edgar Degas Georges Braque Mary Cassat Henri Edmond Cross Alfred Sisley Georges Seurat Henri Le Sidaner Lucien Levy Dhurmer René Magritte André Maire Marcel Lenoir Charles Lacoste Louis Marcoussis Marin – Marie Henri Martin Henri Matisse Maxime Maufra Roberto Matta Gabriel Biessy Joan Miro Paula Modersohn Becker Georges de Monfreid Giorgio Morandi Gustave Moreau Berthe Morisot Gustave Adolphe Mossa Mela Muter Takanori Oguiss Constant Permeke Jean Peské Antoine Pevsner Francis Picabia Robert Pinchon Filippo de Pisis Camille Pissarro Armand Point Jean Pougny Léon Pourtou Maurice Prendergast René Princeteau Privat Livemont Ferdinand du Puigaudeau Jean Puy Oscar Rabine Jean François Raffaelli Armand Rassenfosse Odilon Redon Henri Regnault Joseph Rippl – Ronai Henri Rivière Georges Rouault Pierre RoyThé Van Rysselberghe Georges Sabbagh Key Sato Hugo Schreiber  Luong Xuan Nhi Le Phô Vu Cao Dam Mai Thu Nguyen Pham Chanh Nguyen Gia Tri Bui Xuan Phai Nguyen Sang Nguyen Tu Nghiem Nguyen Nan Son Chang Shuhong Giambatista Tiepolo Jean Dominique Ingres Andréa Del Sarto Jacques Louis David Jacques-Laurent Agasse John James Audubon Jacques Barraband  Jean-Baptiste Regnault Pierre Athanase Chauvin Anne-Louis Girodet de Roucy-Triosson François Marius Granet Achille Etna Michallon  Jacques Augustin Catherine Pajou Joseph-Marie Vien  François-André Vincent  François Gérard, Anne-Louis Girodet et Jean-Germain Drouais Hubert Robert  Pierre-Paul Prud’hon Pierre-Henri de Valenciennes Jean-Victor Bertin et Jean-Joseph-Xavier Bidauld Tischbein Jean-Germain Drouais Jean-Joseph Taillasson Charles-Paul Landon Dominique Vivant Denon Gavin Hamilton, Benjamin West, Raphaël Mengs  Angelica Kauffmann …

copyright © artexpertise.fr