Georges Guyot Estimation Sculpture I Valeur et Cote par un expert agréé

• Vous possédez un bronze de Georges Guyot et cherchez à connaître la valeur des oeuvres de cet artiste ?

• Vous souhaitez vendre ou faitre estimer une sculpture de Georges Guyot ?

• Artexpertise et son équipe de spécialistes vous proposent une estimation gratuite d’une sculpture ancienne, d’un bronze de Georges Guyot en toute confidentialité.  

• Après évaluation, nous vous proposerons une solution adaptée pour vendre vos tableaux et vos objets d’arts dans les meilleures conditions.

   Demande d’expertise gratuite   

BIOGRAPHIE

Dès son plus jeune âge, Georges Guyot fit preuve de capacités artistiques, mais les conditions modestes de ses parents ne lui permirent pas de faire des études d’art. Il fit donc son apprentissage chez un sculptuer sur bois. Guyot excellait à copier des œuvres des 15, 16, 17 siècles, mais très vite il montra un attrait pour la nature. Cette attirance le mena au Jardin des Palntes où il pouvait étudier les fauves et traduire ses observations en sculptures et peintures.

Figure familière de Montmartre, Georges Guyot fut l’hôte du Bateau – Lavoir dès l’époque du cubisme. En 1931, il rejoignit le groupe des Douze, créé par Francois Pompon et Jane Poupelet et qui rassemblait des sculpteurs comme Paul Jouve, André Margat et Georges Hilbert.. À la libération, il est élu maire de la commune de Neuville sur Oise. Très en vogue à son époque, il dut cependant attendre 1970 pour avoir une exposition consacrée uniquement à ses œuvres. Il occupe l’atelier de Picasso au Bateau-Lavoir où il meurt en 1973.

– Chevaux et chiens – Bronze doré – Palais du Trocadéro (1937)
– Taureau de Laguiole – Bronze – Laguiole(1947)
– Ours des Pyrénées – Parc des Thermes – Bagnère
– Naous, postier Breton – Bronze – Callac (1958)
– Illustrations pour « de Goupil à Margot » de Pergaud, édité par Marcel Seheur, Paris, 1926 (100 dessins aquarellés par Georges Guyot sur une soixantaine des 151 exemplaires tirés sur Arches)
– Illustrations pour « Le Livre de la Brousse » de René Maran, édité à 1 025 exemplaires par Au Moulin de Pen-Mur, Paris, 1946 (39 lithographies par Georges Guyot dont 16 à pleine page)

Georges Guyot : valeur et cote de votre sculpture sur le marché de l’art

Les estimations pour les sculptures en bronze de Guyot tournent entre 10 000 et 40 000 €.

Les estimations sont souvent dépassées lors des ventes aux enchères. Notre cabinet a decouvert en 2017 une épreuve exceptionnelle de l’« Ours flairant » en bronze patiné, (fonte Susse frères en 1941)  adjugée 62 400 euros (frais compris) en salle des ventes chez TAJAN à Paris.

Certains modèles peuvent atteindre des prix très élevés aux enchères, comme l’ « Orang outan » en bronze patiné, daté vers 1935-1940, vendu à 182 500 euros (frais compris) à Paris en mai 2017 (Christie’s).

Autre résultat  en novembre 2019, « Tête de lionne » (c.1940) une Sculpture en Bronze (Dimensions 24,5 x 20 x 21 cm) Estimation: 6 000 € – 8 000 € s’est vendue 16 000 €.

Un sujet plus rare, « L’éléphant » (c.1921/25) une Sculpture en bronze ( dimensions : 29 x 29,2 x 12,6 cm) estimée 25 000 € – 35 000 € a atteind la somme 46 000 € dans une vente aux enchères en Province.

Enfin, en juillet 2019, une Lionne à l’affût ine sculpture en bronze de 53 cm de hauteur estimée par un commissaire – priseur  10 000 € – 12 000 € s’est vendue 25 600 €.

Les estimations des dessins, généralement réalisés au pastel, au fusain et à l’encre, peuvent atteindre entre 3 000 et 12 000 € en salle des ventes. Un « Eléphant, en encre, lavis d’encre et fusain sur papier, a été adjugé 10 000 € (frais compris) à Paris en novembre 2015 (Christie’s). « Deux léopards » en pastel sur papier collé ont été vendus à 10 994 euros à Paris en mars 2016 (Aguttes).

 
– Comment faire estimer gratuitement une sculpture, un bronze de Georges Guyot  ?

• Quels sont les critères utilisés par nos experts pour vous communiquer une estimation gratuite de votre sculpture ?

Voici quelques éléments nécessaires à l’estimation gratuite de vos tableaux et dessins anciens, antiquités, objets d’Asie, meubles anciens, livres et gravures etc …

Présence d’une signature
La signature du peintre présente des analogies avec la présence de l’estampille dans l’ébénisterie et la menuiserie. Il faut attendre l’année 1743 pour que l’estampille se généralise sur les meubles. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, selon les nouveaux règlements de la corporation, la marque individuelle de l’ébéniste doit figurer avec la marque collective de la corporation.

La présence d’une signature ou d’un monogramme sur une toile ancienne, d’une estampille sur une commode ou un siège ne rend pas l’oeuvre authentique car rien n’est plus simple que d’imiter une signature ou une estampille; seul l’expérience et l’oeil d’un expert permet de déterminer si les marques et signatures sont authentiques.

Les dimensions de votre oeuvre
Les dimensions de votre tableau sont essentielles pour l’estimation de votre oeuvre; veuillez nous communiquer les dimensions « hors cadre » de votre peinture. Pour l’estimation d’une sculpture, veuillez nous communiquez la hauteur ainsi que la longueur du socle.

La description de votre oeuvre
Veuillez nous communiquer tous les éléments en votre possession concernant la provenance :
– Achat en vente aux enchères, chez un antiquaire,  succession, don…
– Le titre de l’oeuvre
– Les expertises déjà réalisées (assurance, héritage)
– Tous éléments susceptible de nous aider dans l’évaluation

Les photos de votre oeuvre
Pour permettre à nos experts de vous communiquer une estimation réaliste, quelques conseils pour prendre les photos de votre oeuvre :
– Prendre votre peinture, vitre sculture de face
– La signature en plan large
– Des détails de votre oeuvre.
– Le dos du tableau et toutes mentions manuscrites et étiquettes d’expositions.

Comment sont déterminées les estimations d’une sculpture de Georges Guyot ?

Notre spécialiste va estimer votre photo en la comparant dans un premier temps à des oeuvres similaires déjà présentées et vendues dans une vente aux enchères en France.

Puis avec l’ensemble des éléments fournis (nom de l’artiste, présence d’une signature, dimensions de l’oeuvre, état de conservation), nous pourrons analyser votre tableau, votre peinture, votre objet d’art et sous 48h, vous recevrez par mail une première estimation gratuite de vos objets d’art et de collection.

Dois-je me déplacer avec une sculpture de Georges Guyot pour obtenir une estimation ?

Dans un premier temps, faites nous parvenir le formulaire d’estimation gratuite en ligne pour une évaluation confidentielle de vos tableaux et peintures anciennes dans les plus brefs délais.

Envoyez-nous vos photos à partir de votre ordinateur ou de votre téléphone.

Si vos photos sont trop nombreuses ou trop lourdes, envoyez nous directement votre demande en cliquant sur ce lien : contact@artexpertise.fr

Quel est le coût d’une estimation d’une sculpture ancienne, d’un bronze moderne ?

L’estimation de vos photos anciennes anciennes est totalement gratuite mais il ne vous sera délivré aucun document écrit.

Les valeurs communiquées sont donc indicatives et elles ne peuvent, en aucun cas, être reproduites, diffusées ou utilisées à toutes fins. D’autre part, cet avis est donné sous réserve d’une expertise visuelle des objets d’art concernés.

   Demande d’estimation gratuite  

– Comment vendre au meilleur prix une sculpture en bronze de Georges Guyot ?

Artexpertise.fr la référence en France de l’estimation gratuite en ligne de tableaux et objets d’art se tient en permanence à votre disposition, pour expertiser gracieusement et en toute confidentialité les tableaux, sculptures, antiquites, objets d’arts et livres anciens que vous souhaitez vendre.
Assisté de commissaires-priseurs partenaires et d’experts, il vous propose un service d’estimation personnalisé dans une vingtaine de spécialités et peut répondre chaque jours à toutes vos demandes en utilisant le formulaire en ligne de demande d’estimation gratuite.

Après évaluation, nous pourrons vous proposer une solution adaptée pour vendre vos tableaux, vos antiquités et vos objets d’art dans les meilleures conditions.

• Première étape :
Demandez une estimation préalable de vos biens, d’après photographies.
Pour réaliser une estimation gratuite, veuillez utiliser le formulaire en ligne de demande d’estimation gratuite

Deuxième étape :
Dépôt des oeuvres pour expertise approfondie.
Si vous prenez la decision de nous confier à la ventes les objets estimés, une expertise visuelle s’impose, avant. Pour cela, il vous suffit de déposer les objets à notre bureau.

• Troisième étape :
Mise en vente aux enchères de votre objet d’art et de collection.
Une fois l’expertise réalisée, nous déterminons une date de vente, en fonction du calendier des ventes aux enchères à venir.

   Vente de votre sculpture  

Nous recherchons en permanence des oeuvres des sculpteurs suivants : 

Sculpteur français du XVIIe et XVIIIe siècle

Jacob Sigisbert Adam Pierre Affre François Anguier Marc Arcis Charles Audran Gabriel Audran François Barois Antoine Benois Jacques Bernus Guillaume Berthelot Philippe Bertrand (sculpteur) Pierre II Biard Pierre Biardeau Nicolas BlassetFrancesco Bordoni Jean-Baptiste Bouchardon Barthélémy Boudin Thomas Boudin Simon Bouer Michel Bourdin Jacques Buirette  Jacques Caffieri Jean-Louis Lemoyne Pierre Lepautre (1659-1744) Louis II Lerambert François Lespingola Hubert Le Sueur Pierre Lorcet Michel Lourdel Gaspard et Balthazar Marsy Pierre Mazeline Noël MercierJacques Mimerel Michel Mollart Pierre-Étienne Monnot Zacharie Normain Pierre Pavillon Philippe Caffieri Martin Carlier Yann Cevaer Marc Chabry Jean-Jacques Clérion Corneille Van Clève Christophe Cochet Gilles Corbineau Jacques Corbineau Jean Cornu Nicolas Coustou Antoine Coysevox François Cressent Guillaume de La Tremblaye Jean Dedieu Gervais Delabarre Martin Desjardins Roland Doré Gervais Drouet Jean Drouilly Siméon Drouin Jean Dubois (sculpteur) Jean Dugoulon Guillaume Dupré Jean I Ferrère Antoine Guépin Gilles Guérin Nicolas Guillain Simon Guillain Jacques Houzeau Simon Hurtrelle Gaspard Imbert Pierre Simon Jaillot Jean Joly Pierre Laviron Nicolas Legendre le jeune Robert Le Lorrain René Lemesle Jean-Baptiste Lemoyne (1679-1731)  Honoré Pellé Michel Perrache Jean Péru Jean-Baptiste Poultier Barthélemy Prieur Jacques Prou II Pierre Puget ean-Claude Rambot Jean Raon Thomas Regnaudin Jean-Baptiste Théodon Barthélemy Tremblay Jean-Baptiste Tuby Bernard Turreau Pierre Vaneau Jean VarinJoseph Labroise Louis-Auguste Le Clerc Félix Lecomte Pierre Le Gros l’aîné Pierre Le Gros le jeune Robert Le Lorrain Jean-Louis Lemoyne Pierre Lepautre (1659-1744) Pierre de L’Estache Jacques-Philippe Le Sueur Nicolas  Lhuillier Pierre Lorcet Jean-François Lorta Jean-Robert-Nicolas Lucas de Montigny François Lucas Antoine Joseph Pater Antoine Michel Perrache Michel Perrache Pierre Petitot Jean-Baptiste Pigalle Nicolas Pineau Augustin Pajou Philippe MagnierJuste-Aurèle Meissonnier  Claude Michallon Roberto Michel Pierre-Philippe Mignot François Milhomme Jean Guillaume Moitte Pierre-Étienne Monnot Louis-Philippe Mouchy

Sculpteurs français du XIXe siècle

Antoine Louis Barye François joseph Bosio Antonio Canova Jean Pierre Cortot Pierre Granet Augustin Pajou Jean Baptiste Pigalle François Rude Carrier Belleuse Jean Baptiste Carpeaux jean Pierre Dantan David d’Angers Jean Baptiste DuseigneurCamille Claudel Auguste Rodin Antoine Bourdelle Charles Cordier Jules Dalou Edgar Degas Arthur Dupagne Jean Léon Gérome Paul Landowski Théophile Steinlen

Sculpteurs du XX ème siècle

Chana Orloff Leon Indenbaum Rembrandt Bugatti  Raoul Larche Ferdinand Parpan Francois Pompon Charles Artus Edouard Marcel Sandoz Delabrière Joseph Rivière Théodore Rivière Roger Godchaux Alberto Giacometti Germaine Richier Brancusi Henri Moore Philippe Hiquily Barbara Hepworth Giacomo Manzu César Arman Louise Bourgeois Alexandre Calder Jean Arp Jean Dubuffet Henri Laurens Elie Nadelmann Joseph Czaky Jacques Lipchitz Raymond Duchamp Villon Hans Arp Max Ernst Despiau Antoine Bourdelle Aristide Maillol Roger Godchaux Gaston Lachaise Jean Tinguely Rafael Soto Takis Pol Bury Lucio Fontana Georges Guyot Leon Indenbaum Léon Drivier Raymond Bigot Demeter Chiparus Charles Despiau Raymond Duchamp Villon Maurice Guiraud Rivière Alfred Janniot Evariste Jonchère Maurice Prost Paul Jouve Yves Klein Francois Xavier lalanne Etienne Hajdu René Iché Arman César Constantin Brancusi Rembrandt Bugatti Georges Guyot Alicia Penalba Pablo Gargallo Nam June Paik Nicolas Schöffer Alfred Janniot Jean Chauvin Raymond Duchamp Villon Jean Gorin Francois Xavier Lalanne Roger Godchaud

  Demande d’information   

COMMENT VENDRE AUX ENCHÈRES DES OEUVRES D’ART ?

Tout le monde peut vendre aux enchères. Pour vendre vos biens, vous pouvez prendre contact avec notre cabinet par mail ou par téléphone.
Si les objets nécessitent une expertise, un rendez-vous peut être pris à l’Étude ou à votre domicile. Le Commissaire-Priseur pourra être assisté de ses experts si cela est nécessaire.

Qu’est-ce que le mandat de vente ?

L’objet expertisé et estimé pourra être inclus dans l’une de nos prochaines ventes.
Une réquisition de vente (ou mandat de vente) est alors rédigée avec la description précise de l’objet, son estimation et les différentes conditions de vente.
Les frais de vente sont généralement de 15% HT ( 18% TTC).

Comment transporter mes biens jusqu’à la salle des ventes ?

Si vous le désirez, et sur devis estimatif de notre transporteur indépendant, l’étude peut se charger de transporter le ou les objet(s) depuis votre domicile jusqu’à la salle des ventes.

Mes objets sont-ils assurés jusqu’à la vente ?

Le mobilier et les objets que vous nous confiez sont immédiatement assurés, le Commissaire-Priseur bénéficiant d’une police d’assurance dite “objets confiés ».

Communiquez-vous sur mes objets à vendre ?

Bien sûr ! Outre l’envoi de catalogues à notre fichier clientèle constitué depuis de nombreuses années, nos ventes bénéficient de parutions régulières et détaillées dans la Gazette Drouot, dans la presse régionale, nationale et étrangère, ainsi que sur les sites interencheres.com et auction.fr.

Mes objets sont-ils exposés au public avant la vente ?

Oui, ils sont exposés lors des expositions préalables à la vente à l’hôtel des ventes. Le Commissaire-Priseur, les experts et les collaborateurs de l’Étude sont alors présents et à la disposition des amateurs pour répondre à toutes leurs questions.

Quand puis-je toucher le règlement de la vente de mes objets ?

Pour les meubles ou ventes spécialisées, le règlement vous est adressé par lettre chèque émanant de notre banque, dans un délai de quatre à six semaines après la vente.
Pour les ventes de véhicules et de matériel, ce délai n’est que de trois à huit jours après la vente. Le montant que vous percevez est net d’impôt et n’a pas à être soumis à déclaration sur le revenu.

… NEWS …

Droits de succession et ventes aux enchères

Lorsqu’un décès survient, certains héritiers rencontrent parfois des difficultés à assumer les coûts générés par les droits de succession. La loi française encadre très précisément les différentes formes que peut prendre un héritage et détermine selon chaque cas la part de la transmission qui revient à l’Etat sous la forme de droits de succession. Vendre une partie des biens et œuvres reçus en héritage aux enchères peut alors être une solution simple et rapide pour obtenir les liquidités nécessaires et s’acquitter de ces impôts parfois conséquents, et rarement anticipés.

• Droits de succession : les héritiers indirects particulièrement touchés

Notre pays protège les conjoints qui sont exempts de tout droit de succession, ainsi que les héritiers en ligne directe ascendants ou descendants, notamment parents, enfants et petits-enfants, qui profitent d’abattements dans le cadre d’héritages et de taux d’imposition réduits sur la part au-delà du seuil d’abattement. Mais dans le cas des héritiers indirects, comme les neveux et nièces, oncles et tantes, cousins ou proches sans liens familiaux… ces abattements sont quasiment nuls et les taux d’imposition particulièrement élevés, puisqu’ils atteignent jusqu’à 60% de la valeur léguée.

• Vendre aux enchères pour payer ses droits de succession

Dans certains cas l’héritage d’un patrimoine important peut donc devenir un véritable problème pour celles et ceux qui n’ont pas anticipé ou qui n’ont simplement pas les fonds disponibles pour payer les droits de succession qui doivent être acquittés en numéraire. Souvent méconnue du public, la possibilité de vendre une partie des legs reçus aux enchères pour permettre de surmonter cette étape douloureuse. Le fruit des ventes permet en effet de recevoir des liquidités rapidement disponibles pour régler la part d’héritage taxée, et d’obtenir même parfois plus que la somme nécessaire.

• Faire estimer Œuvres d’art, objets, meubles et bijoux

Qu’il s’agisse d’œuvres d’art comme des tableaux de famille, mais aussi des meubles anciens, des livres et manuscrits, des montres et bijoux, de la maroquinerie vintage ou encore des bouteilles de vin millésimées… de nombreuses typologies d’objets peuvent être vendues aux enchères. Pour cela, nos spécialistes réalisent gratuitement toute l’année des expertises et estimations de biens et objets, sur photo, sur rendez-vous ou à domicile (les inventaires). Si le prix de vente proposé est conforme à vos attentes, l’objet est alors intégré au catalogue d’une prochaine vente et sera vendu à un acquéreur au meilleur prix.

Précision néanmoins, seul le propriétaire peut décider de la vente de ses biens aux enchères. Dans le cas de successions comptant plusieurs héritiers, l’accord de tous les héritiers sera nécessaire pour procéder à la vente. Il est toujours recommandé de se faire accompagner par un notaire ou avocat pour entreprendre les ventes en toute sérénité. Si vous avez des questions concernant l’estimation de vos tableaux et objets d’art ou la vente de biens dans le cadre d’une succession, n’hésitez pas à nous contacter.

LEXIQUE DES ENCHÈRES

– After Sale 

Lorsqu’un lot n’a pas trouvé acquéreur pendant la vente, le commissaire priseur peut proposer de le vendre en gré à gré, c’est-à-dire directement à une personne intéressée, avec l’accord du vendeur. Le prix demandé est celui de la dernière enchère portée lors de la vente ou, celui de la mise à prix, en l’absence d’enchère.

– Adjudication

Le terme « adjugé » signifie la fin des enchères et le transfert de propriété de l’objet au dernier enchérisseur.

– Bordereau d’achat

Facture remise à l’acquéreur par la maison de ventes aux enchères. Le bordereau détaille les caractéristiques de l’objet (descriptif, époque, état), ses références au catalogue, le prix d’adjudication et le montant des frais. Il constitue le titre de paiement et de propriété.

– Catalogue

Ouvrage imprimé qui répertorie les oeuvres présentés à la vente, dans l’ordre de la vacation. Les lots sont décrits, estimés et illustrés. Les catalogues sont également disponibles en ligne sur le site de la maison de vente aux enchères et sur les sites dédiés et partenaire de la maison de vente.

– Clerc

Collaborateur du commissaire-priseur volontaire ou judiciaire, il prépare la vente, renseigne et prend des ordres d’achat pendant l’exposition ; il présente parfois les lots lors de la vente et assiste le commissaire – priseurs.

– Crieur

Le crieur assiste le commissaire-priseur lors de la vente ; il circule parmi le public et reprend les enchères portées. Il reçoit des acheteurs l’identité et le moyen de paiement, en échange du lot permettant son retrait.

– Droit de préemption en France

Droit accordé à l’État par la loi du 21 décembre 1921 d’acquérir, par l’intermédiaire de ses musées nationaux, un objet en vente publique, en se substituant au dernier enchérisseur.

– Droit De Suite en France

Il s’agit d’une rémunération au profit de l’artiste, de ses héritiers ou légataires perçue lors de la revente d’une œuvre originale. Les artistes auteurs d’œuvres des arts graphiques et plastiques originales perçoivent un droit proportionnel au prix de vente de leurs œuvres, lors des ventes successives de celles-ci par un professionnel du marché de l’art. Le droit de suite est à la charge du vendeur ; Il est exigible lorsque le prix d’adjudication est supérieur à 750 € et se calcule par application de taux dégressifs par tranches (de 4% à 0,25%), pour un montant maximum ne pouvant excéder 12 500 euros.

– Enchères France

Offre d’une somme supérieure à la mise à prix ou aux offres précédentes, au cours d’une vente. L’adjudicataire est le dernier enchérisseur ayant porté l’enchère la plus élevée.

– Estimation en France

Valeur indicative fixée à l’issue d’une expertise sous forme d’une fourchette de prix. Elle correspond au montant que l’oeuvre devrait atteindre, selon le commissaire-priseur, en vente aux enchères publiques.

– Étude en France

Office du commissaire-priseur judiciaire, seul habilité à diriger les ventes judiciaires prescrites par la loi ou par une décision de justice.

– Expert

Il réalise des expertises pour le compte du commissaire – priseur et assiste la maison de ventes à l’occasion de la vente aux enchères. Il rédige des notices dans le catalogue de la vente  pour des biens nécessitant une compétence particulière ou lorsqu’il est spécialiste de l’œuvre d’un artiste. Les experts ont l’obligation de contracter une assurance garantissant leur responsabilité professionnelle pendant cinq ans.

– Folle enchère France

Un acheteur qui se révèle dans l’incapacité de payer le bien voit le bien remis en vente; il doit alors s’acquitter de la différence éventuelle entre le prix pour lequel il s’était porté acquéreur et le prix déï¬ï¿½nitivement obtenu lors de la remise en vente.

– Gré à gré France

La législation autorise les maisons de ventes aux enchères à vendre des biens en-dehors du cadre d’une vente aux enchères publique.

– Inventaire en France

Relevé des biens mobiliers, le plus souvent accompagnées de leurs estimations. Il est réalisé à l’occasion d’une vente volontaire, d’un partage, d’une succession.

– Mandat de Vente en France

Le mandat de vente, appelé également réquisition de vente, est le contrat par lequel le propriétaire d’un bien charge un commissaire priseur de le vendre aux enchères publiques. Le mandat doit faire l’objet d’un écrit. Il comporte les coordonnées du vendeur, la description de l’objet et les modalités de la vente : date et lieu, montant des frais de vente et des frais annexes, éventuellement prix de réserve.

– Mise à prix en France

Départ des enchères, le plus souvent inférieur à l’estimation basse.

– Ordre d’achat en France

Mandat remis par un donneur d’ordre à la maison de ventes aï¬ï¿½n d’acheter pour son compte aux meilleures conditions, s’il ne peut assister à la vente. Un formulaire doit être rempli à cet effet.

– Pas d’enchère en France

le montant des paliers de prix qui sont gravis à chaque fois qu’un acheteur enchérit. Pour des lots important, le pas de l’enchère peut atteindre plusieurs milliers d’euros tandis que pour des lots plus modeste, la progression s’effectue par paliers de quelques dizaines d’euros.

– Plus-Value en France

Les particuliers sont soumis à la taxation des plus-values réalisées lors de la

vente publique d’œuvres d’art et objets de collection d’un montant supérieur à

5000 euros.

Deux options possibles :

le régime spécial de taxation forfaitaire, calculé au taux de 6,5 % sur le prix marteau.

le régime de droit commun de la taxation de la plus-value au taux de 19% auxquels il convient d’ajouter les prélèvements sociaux (soit au total 34,5%), avec abattement de 5% par année de détention à compter de la 2ème année (exonération au bout de 22 ans), pour autant qu’ils disposent de document attestant de la date d’entrée en possession et du prix initial du bien ;

– Prix de réserve en France

C’est le montant en-dessous duquel l’objet ne pourra pas être vendu. Il est égal  à l’estimation basse et constitue une sécurité pour le vendeur.

– Procès-verbal de vente en France

Relevé des biens vendus, dans l’ordre de passage aux enchères, et comprenant la  désignation et le montant adjugé, les noms et adresses des vendeurs et des acheteurs. Il fait également état des informations données avant ou pendant la vente, notamment des rectiï¬ï¿½cations éventuelles apportées au catalogue.

Le procès-verbal rend ainsi compte du transfert de propriété de chaque lot et demeure le principal moyen de preuve en cas de réclamation ou de litige.

– Rapport de condition en France

Etat précis et caractéristiques d’un objet d’art mis en vente aux enchères

– Ventes aux Enchères en France

La vente aux enchères publique est un procédé de vente dans lequel un vendeur confie à un commissaire-priseur le soin de vendre son bien à un acheteur qui est désigné au terme d’une vente aux enchères. La vente est conclue au profit de celui qui a exprimé la meilleure enchère. L’adjudication par le commissaire-priseur forme la vente. L’acheteur paye l’opérateur qui met le bien à sa disposition. L’opérateur est rémunéré par une commission vendeur et une commission acheteur. Il adjuge le bien au meilleur enchérisseur qui devient l’acquéreur du lot. Les enchères peuvent être portées dans la salle par l’enchérisseur, au moyen d’un ordre d’achat.

copyright © artexpertise.fr